Recettes de base pour les gens pressés:

(texte écrit en mars 2011 pour l'amap de Brive)
fdc8-mars2011-extr01.pdf
Document Adobe Acrobat [285.4 KB]

Quelques conseils:

Pour aider à cuisiner les légumes que vous ne connaissez pas nous allons essayer de vous donner quelques repères, mais d'expérience les meilleures recettes viennent des consommateurs eux mêmes. Nous vous encourageons donc vivement à nous communiquer vos recettes afin qu'on les mette sur ce site pour le plaisir de tous.

On trouve aussi sur internet de nombreuses recettes.

Le Chou chinois Packchoi est un chou qui se cuisine comme les Bettes. On peut aussi manger les feuilles crues en salade.

 

La Courgette Ronde de Nice est une courgette qui est plus ferme que la courgette classique et bien meilleure. Elle peut se cuire coupée en dés par exemple ou se manger crue à la vinaigrette comme le pâtisson dont elle rappelle un peu le goût. Se consomme aussi en ratatouille, farcie ou en gratin.

 

Vous pouvez essayer de manger les aubergines coupées en rondelles et cuites au four , une super recette que m'avait communiquée un amapien de Brive.

 

Le chou Pe-tsaï est un chou délicieux. Voici quelques conseils glanés sur wikipedia:

    - En bouillon, faire dorer un peu d'oignons émincés, ajouter un peu d'ail et de gingembre pilé, puis de l'eau salée que l'on porte à ébullition. Jeter le chou préalablement émincé (grossièrement) laisser cuire entre 5 et 7 minutes.
    - À l'étouffée, même procédé, mais on met les morceaux de chou émincé dans la cocotte, sans eau, on sale et on couvre pendant 8 - 9 minutes, selon qu'on le préfère al dente ou bien cuit.
    - Cru, feuilles émincées en salade avec une vinaigrette. La fraicheur et le croquant rappellent l'endive, l'amertume en moins.

 

Les feuilles de Roquette s'utilisent comme condiment dans les pâtes, le risotto, les soupes et les ragoûts, ou en salade, seule ou en mélange.

 

Les côtes du Céleri branche se cuisinent crues et finement émincées dans des salades, ou cuites en gratin ou avec d'autres légumes. Ses feuilles parfument les potages, les salades, les bouillons et les plats mijotés comme le pot-au-feu.

A essayer: le céleri branche finement émincé saisi quelques minutes à la poële avec des échalotes, en accompagnement d'une omelette.

 

Le Navet de Pardailhan a une saveur plus douce, moins piquante que les autres navets, avec un petit goût de noisette. Il se déguste cru, confit, sauté, en velouté, accompagné de girolles ou de cèpes, ou bien de la viande, du poisson ou des crustacés. On peut l'essayer en version sucrée, panaché avec des pommes par exemple.

 

Le Panais se cuisine comme la carotte ou la pomme de terre. Peut se manger cru, râpé ou en dés dans des salades. Cuit, il parfume agréablement les potages et s’utilise aussi dans les potées, en purée, sauté ou frit.
En dessert sucré, le cake au panais vaut le détour.


Le Chou Rave a un goût qui rappelle celui du navet et celui du chou. Sa chair tendre et savoureuse a un léger parfum de noisette. On peut le manger cru, râpé en vinaigrette, en salade ou cuit en potages, potées, frites ou rissolés en petits dés dans une poêle avec des pommes de terre.


La Courge Pomme d'Or a une chair délicatement parfumée et est excellente gratinée au four avec du fromage râpé. Un exemple de recette ici.

 

La betterave rouge peut se manger crue, râpée en vinaigrette (les nôtres ont un excellent goût fruité et sucré) ou cuite, en mélange avec d'autres légumes. Pour raccourcir les temps de cuisson, un petit truc simple: coupez en petits dés et faites cuire à la vapeur: en 15-20mn c'est fait et c'est bien meilleur que la betterave cuite, toute molle, vendue sous vide !

La betterave Crapaudine, variété allongée datant du XVIIème siècle, se consomme de la même façon, crue râpée ou cuite.

 

Les Bettes (ou Blettes) sont délicieuses quand elles sont bien préparées. Il y a deux saveurs très différentes. Il y a les côtes qu'on tronçonne et qu'on cuit à la vapeur ou qu'on fait revenir à la poêle. Et puis le vert des feuilles qu'on blanchit à l'eau bouillante et qu'on mélange avec des oeufs pour faire des omelettes délicieuses au goût si caractéristique.

 

La Courge Patidou est une courge très sucrée, au délicieux goût de noisette.
Elle se mange crue, râpée en vinaigrette, ou cuite en purée, potage, bavarois, gâteau, tarte, pizza, confiture. Peut se cuire à la vapeur (coupée en deux) ou au four. Des exemples de recettes ici.

 

Le Pâtisson a une chair ferme, peu sucrée avec un léger goût de fond d’artichaut. Cueilli jeune, il se déguste en vinaigrette (fin d'été). Plus mûr il se mange frit, sauté, en lasagnes ou farci. Vous pouvez vous inspirer de ces deux excellentes recettes: recette1 et recette2.

 

Le Topinambour a une chair légèrement aqueuse et sucrée dont le goût évoque l'artichaut.
On le consomme cru dans les salades, où l'on apprécie son croquant, ou bien cuit de différentes façons: à la vapeur, bouilli, en purée, frit ou au four en gratins. Il demande cependant une cuisson plus courte que la pomme de terre afin de ne pas perdre son goût et sa texture.
Ne cherchez pas à l'éplucher, il est meilleur avec la peau et bien plus décoratif dans les plats. Il suffit juste de le brosser sous un filet d'eau.

 

Les feuilles finement ciselées du Cresson Alénois s'utilisent comme la Roquette en tant que condiment pour relever les salades, épinards, légumes, céréales, poissons, pâtes, etc. Elles aromatisent les salades et les potages (ajoutées à la dernière minute). Sa saveur particulière se caractérise par un goût sucré très net suivi d'une intense saveur piquante. C'est une plante également utilisée en phytothérapie pour ses vertus thérapeutiques.

 

L’Aillet est une jeune pousse d’ail d’environ 3-4 mois qui ressemble à un mini poireau et dont le bulbe n’est pas encore formé. C'est simultanément un condiment, un légume-aliment et un remède (antiseptique, dépuratif,…). On peut l'utiliser, finement haché, au fur et à mesure des besoins, pour parfumer les plats (pâtes, omelettes, salades, etc...).

 

Les Fèves fraiches (gousses et graines vertes) se consomment crues à demi-maturité à la croque au sel ou au beurre, cuites au lard, à la crème, en potages ou purées. Elles sont très tendres et se mangent avec leurs gousses, coupées en tronçons, soit crues dans les salades, soit cuites à la vapeur ou mijotées à la poêle, comme les haricots verts. Les gousses ont un goût plus neutre et moins marqué que les graines mais apportent de la fraicheur, de la consistance et du croquant aux plats.
Les Fèves sèches (la graine devenant brune et dure, en fin de saison) ont une autre saveur, unique, complètement différente, qui vaut vraiment le détour, malgré le temps de préparation alors beaucoup plus important (cuisson longue, retirage des peaux, etc...)

 

 L’Arroche rouge est un légume de la famille du Chénopode, mauvaise herbe bien connue du jardinier, qui se consommait autrefois, et auquel il ressemble. Il se cuisine comme les épinards. 

 

 La Laitue-asperge (ou Celtuce) est une laitue romaine, ne pommant pas, dont on mange l'intérieur de la tige, juste avant la floraison (quand elle monte). Il faut peler les tiges pour enlever la peau fibreuse et consommer l'intérieur dont la chair rafraichissante, croquante et juteuse est excellente, crue, dans les salades à la vinaigrette. Elle peut aussi se cuire à la vapeur comme les asperges où sa saveur fine et délicate rappelle la laitue et la noisette.

 

Le Physalis s'appelle aussi Coqueret du Pérou, Cerise de terre ou Amour en cage.
Il existe de nombreuses espèces aux goûts et aux couleurs différentes.
Les fruits jaune-orangé du Physalis pubescent sont entourés d’un calice de papier beige presque transparent. Leur goût savoureux et sucré rappelle l'ananas.

 

La Tétragone est une sorte d'épinard d'été. Comme lui il se mange cru ou cuit. Sa saveur est agréable, avec une pointe d'amertume, un petit goût iodé et un croquant intéressant. Faites

revenir le feuillage dans un peu de beurre, en ajoutant du sel et une pointe d'ail. Vous pouvez également cuire les feuilles quelques minutes à l'eau, comme vous le feriez pour les épinards. Elles peuvent alors accompagner seules poissons et viandes blanches, rejoindre sans façon la pomme de terre pour produire une délicieuse purée ou encore ce délicieux gratin aux macaronis

(http://www.gerbeaud.com/fruit-legume-de-saison/tetragone.php)

 

Le maïs doux doit être conservé au frais en attendant d'être cuisiné.

Plonger les épis entiers dans de l'eau bouillante non salée. Cuisez les de 7 à 10 mns. Délicieux avec un peu de beurre fondu.

 

Le Melon se suffit à lui même quand il est bien sucré, mais si vous tombez sur un melon fade, sachez qu'il s'améliore nettement en vinaigrette seul ou mélangé avec du concombre ou des tomates.

 

Les Christophines (ou Chayotte) s'accommodent de la même manière que les courgettes, on les prépare aussi en daube ou en gratin (christophines farcies). On peut aussi les servir en salade, à partir de jeunes fruits, crus ou refroidis après une légère cuisson, et râpés. Ils font aussi d'excellentes soupes, crèmes et veloutés (Wikipedia).

(voir plus bas deux exemples de recettes)

 

Le Mizuna (ou moutarde japonaise) se mange habituellement crue en salade à la vinaigrette, seul ou avec d'autres légumes feuilles. Sa saveur douce et légèrement poivrée rappelle celle du chou chinois packchoï. Peut également se manger cuit, en soupe ou à la poêle.

 

Cuisson du Maïs pop corn:

Egrener les grains dans un bol avec un couteau ou à la main. Faites chauffer une poële ou une casserole avec une cuillère à café d'huile au fond et quand c'est bien chaud versez les grains et coiffez avec un couvercle (sinon ça explose dans toute la pièce). Vous entendrez au bout d'une minute les grains éclater un par un. Secouez un peu et gardez bien le couvercle quand vous contrôlez visuellement ce qui se passe. Personnellement je les ai dégustés avec du miel ou du sirop d'érable.

 

Le Gombo (ou okra) est un légume exotique. Il peut se consommer cru en salade mais il est meilleur cuit. On peut le faire blanchir 5mn à l'eau ou bien le frire dans l'huile ou le faire revenir dans un wok, avec ou sans épices. Il accompagne volontiers d'autres légumes. Il peut aussi être consommé en soupe, à la mode antillaise, ou intégré dans un succulent ragoût comme celui à la mode des Cajuns de Louisiane. Une recette ici.

 

 

 

Recettes glanées sur le web

Sites

Deux sites de passionnées de cuisine où l'on trouve quelques recettes réalisées à partir de nos légumes:

 

http://dansmacuisineilya.wordpress.com/category/recettes/

 

http://laissezmoirire.over-blog.com/

 

Vos recettes

 

<QUICHE  BLETTES  AU  BLEU>

(Françoise G.)

 

INGREDIENTS :
Une pâte brisée
2 ou 3 cotes de blettes avec leurs feuilles
200 g de lardons (facultatif)
20 cl de crème semi liquide
150 g de bleu.

Bien laver les blettes, puis les couper en très petits dés, avec une paire de ciseaux et ciseler les feuilles.
Faire revenir  doucement le tout dans un peu d’huile d’olive et rajouter les lardons.
Lier le tout avec les 20 cl de crème fraiche, puis émietter le bleu, poivrer mais saler très peu.
Etaler la pâte dans un moule, piquer le fond avec une fourchette et étaler la préparation.
Préchauffer le four, puis enfourner  30 mn à 180° .

 

 

<Gâteau aux noix>

(Christine)

 
210 g de noix
225g de sucre
200g de beurre fondu
60g de farine
3 oeufs
1 pincée de sel
rhum
 
Mixer les noix grossièrement, réservez quelques cerneaux pour mettre sur la pâte,
mélangez le beurre fondu avec le sucre, ajoutez la poudre de noix ensuite les oeufs entiers, la farine et le rhum (1 verre à liqueur)
Enfournez à 190° environ 40mn, piquez avec 1 lame de couteau quand elle est sèche sorti le gâteau du four.
Bonne dégustation.

 

 

<Salade de christophine>

Pelez et rapez les christophines et quelques carottes
Bien les égoutter ou les essorer.
Ensuite les faire macérer avec une sauce nem et mettre de la coriandre (feuille)

 

<Christophines - recette n°2>

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes

Ingrédients (pour 4 personnes) : - 4 christophines
- 2 oignons
- 100 g lardons
- 50 g de gruyère râpé
- 40 g beurre
- 2 cuillères à soupe d'huile
- 1 cuillère à café de persil haché
- 1 cuillère à soupe de chapelure
- sel et poivre

Préparation de la recette :

Couper les christophines en deux, enlever les coeurs.

Les faire cuire 25 min à l'eau bouillante salée, puis les égoutter et laisser refroidir.

Evider délicatement à la cuillère.

Mixer la chair recueillie.

Faire revenir les lardons dans l'huile, avec les oignons émincés, le persil et un peu de poivre.

Ajouter la purée de christophine et laisser mijoter 5 min.

En remplir les peaux des christophines.

Parsemer de chapelure mélangée au gruyère râpé et de lamelles de beurre.

Faire cuire 15-20 min à 200°C (thermostat 6-7).

Remarques :
Plat très original et apprécié. Les christophines ont un goût assez doux.

 

<Poêlée de topinambours>

Une petite poêlée de topinambours pour ce midi:
Topinambours
1 poireau
huile ou beurre
1 gousse d'ail
gomasio
bicarbonate de soudium
badiane
graines de fenouil


J'ai bien brossé mes topinambours sous l'eau claire en enlevant les parties un peu abimées et les petites racines mais sans les éplucher. Je les ai coupé en grosses rondelles et j'ai coupé en tronçons le poireau.
J'ai mis le tout dans une poêle avec un peu d'huile, un peu d'eau, des graines de fenouil, une étoile de badiane, 1 c à café de bicarbonate ( tout ça pour éviter les inconvénients digestifs de ce tubercule gonflant )
J'ai fait cuire 1/4 d'heure en ajoutant vers la fin 1 gousse d'ail écrasé;
J'ai poudré de gomasio ( graines de sésame mixées avec du sel , mais on peut préférer la poudre de noisette ou rien du tout )

Avec un filet de poisson, c'est un régal.

Bon brossage ( c'est la partie la plus longue de la réalisation de cette recette.

Brigitte

 

<Blettes (ou chou packchoi) sauce lentilles blondes>
2 kg de blettes
60 g de lentilles
1 oignon
1 cm de gingembre frais
1 cuillères à café de graines de cumin
1/4 de cuillère à café de graines de fenugrec (optionnel)
1 cuillère à café de poudre de curcuma
1 grosse gousse d'ail
huile d'olive
sel

Nettoyer les blettes en coupant l'extremité de la queue et en otant les fils des cotes ; conserver les cardes et les feuilles ; couper le tout en tronçons de 4 à 5 centimètres
Laver et essuyer ; émincer l'oignon ; hacher menu le gingembre et l'ail.
Dans une grande casserole verser un fond d'huile ; faire revenir à feu vif les graines de cumin et de fenugrec, l'oignon et le gingembre. Après 3 à 4 minutes baisser la température et ajouter les légumes. Saler poivrer et laisser cuire à couvert 15 min. Saupoudrer de curcuma et laisser cuire encore environ 5 minutes
Juste avant de servir ajouter les lentilles égouttées et prélablement cuites dans une eau non salée.
Mixez en purée légère avec l'ail pressé. Remuer, goûter et rectifier l'assaisonnement.

 

<Racines rôties>

1 kg de racines mélangées : carottes, panais, topinambours, rutabagas, navet, pomme de terre, radis...
Couper les racines en rondelles d'environ 0.5 cm, les étaler sur la plaque du four, arroser d'huile, sel, poivre, thym
Mettre au four 40 min
Les légumes conservent leurs saveurs, sont délicieux cuits de cette manière.
On peut les servir avec une sauce au mascarpone ou autre
Sauce : 125 g de mascarpone, 1 yaourth, 1 citron, des herbes fraiches...
Bénédicte

 

<Claytone de Cuba ou pourpier d'hiver>

Recette "Potage de Peter"

Pour 4 personnes
2 Claytones de Cuba
1 Grosse pomme de terre
1 verre d'eau
Sel, poivre.
Crème fraîche.

 

Mettre les Claytones lavés dans l'autocuiseur avec la P.D.T et l'eau ;
Salez, poivrez.
Comptez 10 minutes après le chuchotement de l'autocuiseur avant d'éteindre.
Mixez le tout et ajoutez la crème fraîche.
Bon Appétit.

 

C'est divin...

 

Merci Peter .