Janvier 2020: un nouveau départ pour le gaec !

   Beaucoup de changements pour nous en cette nouvelle année.


   Au 1er janvier 2020 Bruno sort du Gaec. Il restera très partiellement en tant que salarié jusqu’en juin 2020. Mathieu, après 1 an de parrainage, rachète les parts de Bruno et prend sa place en tant que nouvel associé du Gaec.
Le gros matériel et le foncier étant la propriété de Bruno, le Gaec va investir, par soucis d’autonomie, dans l’achat d’un hangar et d’une partie des terres, ainsi qu’un tracteur et divers outils, et contractera un prêt à cette occasion.
Avec le départ de Bruno et Christine, les livraisons seront réparties de la manière suivante : Mathieu le mardi et Philippe le vendredi, le jeudi étant alternativement l’un ou l’autre. Nicole sera toujours là pour nous aider à confectionner les paniers.


                                                             ***

 

   Nous nous sommes rencontrés Mathieu et moi lors de notre formation en maraîchage biologique et le courant est vite passé entre nous malgré l’écart d’âge et nos parcours différents. Le hasard a voulu que je revienne sans le savoir m’installer à quelques encâblures de l’endroit où il voulait m’inviter par boutade (… !), juste avant mon départ pour la Corrèze!
   L’arrivée de Mathieu se traduira par une expérience et une sensibilité différente, notamment concernant le travail du sol. Mathieu apporte également son goût de l’organisation, son efficacité méthodique et son sens de l’humour, et surtout sa curiosité et son goût de l’expérimentation, que je partage avec lui, qui font que les années qui viennent s’annoncent passionnantes…. !

 

Philippe

 

                                                             ***

 

      

        Il y a 13 ans quand j'ai rencontré Philippe, je lui ai proposé de venir s'occuper de petits légumes bio dans le Marais Poitevin, avec moi. Aujourd'hui c'est lui qui m’accueille au GAEC du Bio Chalogne...!!!

    Aidé de Bruno, ils ont donné vie à une structure viable et vivable pour les deux associés. Maintenant c'est moi, Mathieu, qui vient m'associer avec Philippe pour continuer cette belle aventure. Fort de mes 12 années d'expérience dans le jardin, nous continuerons l'activité comme elle se présente actuellement.

    Bien sûr, Bruno veillera sur nous en tant que voisin privilégié et sera toujours le bienvenue au jardin, tout comme vous toutes et vous tous...!!!

    J'ai choisi le métier de maraîcher il y a 13 ans, et je ne me lasse pas de l'amour que je porte à ce que je fais…

J’en profite pour vous souhaiter au nom du Gaec une très belle année 2020..!!!

Quelle vous apporte à vous et à vos proches, la santé, la joie, le plaisir de faire ce que l'on aime...et pleins d'autres belles surprises encore...!!!!

 

Bien sincèrement

 

Mathieu

 

janvier 2014

 

 

Nos meilleurs vœux pour 2014 en espérant que vous continuerez à apprécier la qualité et la variété de nos légumes.

 

Nous abordons cette nouvelle année sereinement car vous êtes de plus en plus nombreux à apprécier nos paniers et nous allons probablement atteindre nos objectifs dans les mois qui viennent.

 

Nous tenons à remercier tout particulièrement ceux qui nous ont soutenu depuis le début en achetant nos légumes: ça nous a encouragés à persévérer au moment où on en avait le plus besoin. Démarrer un projet de maraîchage demande en effet beaucoup d'investissement pour un résultat qui paraît faible au début, au regard du travail que l'on fournit, et qui demeure incertain et différé dans le temps, à l'image du semeur qui confie ses graines à la terre, dans l'espoir d'une récolte future.

 

C'est d'ailleurs déjà le moment de commander nos graines . N'hésitez pas à nous envoyer vos suggestions s'il y a un légume qui vous tient à cœur. Peut être ferons nous l'essai pour en faire profiter tout le monde, et que vous aurez la surprise de le retrouver au menu d'un prochain panier.

 

Beaucoup d'entre vous nous ont fait des compliments sur nos légumes, notamment sur nos carottes. Cela nous encourage à continuer. N'hésitez pas aussi à nous dire ce qui est moins bien, nous pouvons sans doute faire mieux sur certains points.

 

Nous serons présents au salon Respire la Vie à La Rochelle du 14 au 16 février prochain. Ca peut être l'occasion de venir nous voir sur le stand. Dites nous assez tôt si vous êtes intéressés par des invitations gratuites, nous pourrons peut être vous en avoir.

 

Enfin, en plus du plaisir de manger des légumes savoureux, gardons à l'esprit que nos choix de consommation sont aussi des moyens de transformer le monde qui nous entoure en favorisant tel ou tel mode de production ou de commerce. Car toutes les choses ne se valent pas, malgré ce qu'essaient de nous faire croire les lobbys de l'agro-business qui dissimulent la toxicité de leurs produits et font pression pour que les variétés anciennes que nous cultivons, adaptées à une agriculture non chimique, deviennent un jour interdites (voir notamment l'interview de kokopelli sur notre site web).

 

 

septembre 2013

 

Question posée fin juin aux personnes prenant nos paniers :

 

Faut-il mettre plus de variétés de légumes en moindre quantité ou moins de légumes différents et de plus grosses portions ? Pour ma part je pense que le fait d'avoir un minimum de diversité évite trop de désagrément aux gens qui n'aiment pas un légume particulier. Ensuite, concernant certains légumes comme les petits pois ou les haricots verts, il n'y aura jamais de grosse quantité dans les paniers car ce sont des légumes chers, du fait qu'ils sont pénibles à ramasser, et ça plomberait trop le prix du panier. Nous les mettons actuellement à 6€/kg dans le panier mais si on en faisait plus on mettrait sans doute le vrai prix correspondant au travail réel et ils seraient sans doute à 10€/kg voire plus. Imaginez 5€ d'haricots verts dans un panier à 9€...

Pour autant, les petites portions que je mets n'ont rien de dérisoires : les petits pois et les haricots verts cuits en petites quantités (en tronçons) avec d'autres légumes donnent du goût et de la couleur aux plats, un peu comme les pois chiches dans le couscous et ça a un côté sympa.

 

Réponse au sondage :

 

60% des personnes ont répondu et tous sont en faveur des petites portions. Il préfèrent avoir plus de variétés dans les paniers, plutôt que moins de légumes différents en plus grande quantité.

 

 

29 avril 2013

 

Nous espérons que vous êtes satisfaits du contenu de nos paniers. Avec la montée des températures, les légumes d'hiver sont en train de laisser progressivement la place aux légumes de printemps. A venir : fèves, carottes nouvelles, navets de printemps puis oignons blancs, ail, concombres, courgettes, pommes de terre nouvelles, haricots verts, tomates, etc... Un peu de patience, tout ça est en train de pousser de plus belle dans nos serres avec l'arrivée du soleil.

 

N'hésitez pas à nous donner votre avis sur le goût, la fraîcheur ou l'aspect de nos légumes ainsi que sur le choix ou la fréquence de certains légumes dans les paniers, etc... ou toute autre suggestion : nous en tiendrons compte, dans la mesure du possible.

Consultez régulièrement notre site internet, mis à jour toutes les semaines.

 

N'hésitez pas à nous proposer de nouveaux points relais s'il y a de la demande autour de chez vous ou dans votre entreprise.

Pensez à nous ramener les caisses à chaque fois, afin de nous faciliter le travail de préparation des paniers.

 

Enfin, nous manquons encore de consommateurs pour péréniser notre activité donc n'hésitez pas à parler de nous autour de vous, à vos relations et à vos amis.

 

Nous avons besoin de vous pour montrer qu'une autre agriculture est possible, permettant de faire vivre dans les campagnes des fermes de proximité à échelle humaine préservant l'environnement et la santé des gens, et en démontrer la viabilité afin d'entrainer par l'exemple beaucoup d'autres agriculteurs vers une agriculture non chimique, seule condition pour diminuer les pollutions indirectes que nous subissons via l'air, l'eau, les sols et la nourriture.